Mémoriser une information fait partie intégrante du processus d’apprentissage. Pour certains élèves, cela s’avère une étape difficile et l’utilisation de la mémoire devient un obstacle à leur réussite scolaire.

Mais qu’est-ce que la mémoire ? Contrairement à une idée reçue, elle n’est pas un muscle. C’est la capacité de notre cerveau à analyser et stocker l’information afin de la restituer ultérieurement.

Il est possible de développer des trucs et astuces pour retenir plus facilement, ou plutôt réutiliser ce qui a été appris par notre cerveau lorsqu’on en a besoin. Le développement de la capacité de mémoire peut se faire à tout âge, mais il est important pour les élèves de bien apprendre à maîtriser leur mémoire dès le plus jeune âge pour maximiser leur réussite scolaire.

Voici 7 trucs et astuces pour entraîner sa mémoire et mémoriser plus rapidement.

1. Trouver son type de mémoire

Il existe trois types de mémoire : la mémoire visuelle, la mémoire auditive et la mémoire corporelle (kinésitique).

Chaque personne a un sens de prédilection qui intervient quand il s’agit de mémoriser. Souvent nous utilisons ces trois sens, mais l’un d’eux est le sens qui nous permet de mémoriser le plus facilement. En connaissant son sens de prédilection, nous pouvons adapter notre façon de mémoriser et l’optimiser.

Mémoire visuelle :
60 % de la population à une mémoire visuelle. Ce sont des personnes qui mémorise plus facilement les images, les photos, les personnes ou encore les schémas.
Mémoire auditive :
35 % des personnes ont une mémoire auditive. Elles retiennent plus facilement une information en l’écoutant.

Mémoire corporelle :
Seulement 5 % des personnes présentent ce profil de mémoire. Elles associent l’information à une sensation ou à une action.

Vous ne savez pas quel est votre type de mémoire ? Faites ce test en ligne !

2. Apprendre selon son type de mémoire

Si vous avez une mémoire visuelle, il préférable de relire ses cours. Vous pouvez faire des fiches en notant les informations principales et en incluant des schémas explicatifs et des images d’illustration.

Pour ceux dont la mémoire auditive est la principale, lire à haute voix ses cours est la meilleure option. Enregistrer sa leçon à haute voix et la repasser plusieurs fois vous aidera grandement.

Enfin, pour les personnes ayant une mémoire corporelle, il est nécessaire d’associer les informations à une sensation (odeur, émotion, atmosphère, etc.). Pour cela, il faut les vivre, les pratiquer. Posez-vous la question pour chaque information : pourquoi ceci ou pourquoi ça ? Travailler en groupe et dans une bonne atmosphère est aussi très important.

Une fois que vous avez identifié votre type de mémoire et que vous apprenez en conséquence, voici quelques astuces générales qui s’appliquent à tous :

3. Calme et concentration

Pour bien apprendre, travailler dans une atmosphère calme et dénuée de distraction est essentiel. Travailler sans bruit en éteignant les appareils électroniques (télévision et musique) permet d’éviter les distractions sonores. Travailler seul dans une pièce, ou avec la seule présence d’un parent ou d’un tuteur pour vous aider, est un bon moyen pour se concentrer.

4. Mémoriser en plusieurs fois

Mémoriser une leçon en une seule fois est très difficile pour la majorité d’entre nous. Le processus de mémorisation se fait plus facilement et de manière optimale en plusieurs étapes. Commencez par organiser une première séance de mémorisation durant laquelle vous préparez des notes. Puis, attendez le lendemain pour relire vos notes. Vous saurez alors quelle information a été mémorisée. Recommencez encore le lendemain, et ainsi de suite selon vos besoins.

5. Comprendre ce que l’on mémorise

Avant de mémoriser une information, il est important de bien la comprendre. Ne commencez pas à retenir une leçon sans savoir ce qu’elle contient ou sans être capable de l’expliquer. Vous serez peut-être capable de la mémoriser mais vous aurez des difficultés lors de l’évaluation et ne serez pas capable de restituer l’information à long terme. Prenez donc le temps de de réfléchir à ce qui doit être mémorisé. Si vous avez des difficultés à comprendre vos leçons, Centrétudes peut vous aider.

6. Jouer pour entraîner sa mémoire

« Faire travailler son cerveau » est une des astuces pour développer sa capacité de mémorisation. De nombreux jeux, en version papier ou électronique, sont de bons outils. Les solitaires, le sudoku, les mots croisés, les mots fléchés… ces jeux obligent à compter rapidement, exercent la coordination spatiale ou encore nous forcent à trouver une solution. Ils aident également à se concentrer sur une tâche en particulier en éliminant les distractions.
Leur dimension ludique permet de s’entraîner sans s’en rendre compte. Jouer 30 minutes par jour peut être une bonne astuce pour entraîner sa mémoire.

7. Avoir une vie équilibrée

Lire, jouer, faire du sport, bien manger, bien dormir. Tous ces aspects sont essentiels pour être en bonne santé et donc utiliser sa capacité de mémorisation à son maximum. Si vous avez une leçon importante à mémoriser ou si vous vous préparez pour un examen majeur, n’oubliez pas d’insérer des séances de sport, de jeu ou des sorties en plein air à votre journée de travail.

Vous en savez désormais plus sur la mémoire. Alors, à vos leçons, mémorisez, réussissez !


En savoir plus sur Centrétudes